Implosion

Dimanche 6 septembre 2015

C’est fini. Depuis 4 jours, j’ai mis fin à ma relation avec Doudou. Les gens sont désolés, tristes pour moi. C’est ma décision. Il est triste et en colère. Il ne me parlera plus. Il a pris un marqueur noir et m’a rayé de son cœur, de sa vie. Il est comme ça, expéditif. Je veux autre chose ? Mais quoi ? Plus de calme, plus de tendresse, plus de sexe. Autre chose. Un sourire quand je rentre à la maison. Pas de cris quand Maxou vient ou que je paie sa facture de téléphone. Autre chose. Pas d’engueulades pour une cuillère sale ou des papiers qui traînent. Pas d’opposition farouche à l’acquisition d’une nouvelle bibliothèque. Pas de « on m’oublie dans une conversation stupide sur Facebook » alors bien même que Papa va passer plusieurs mois enfermé. Pas d’inquiétude pour payer le loyer, pas les siennes. Pas de tension. Pas de « tu as trop d’activités, trop de livres, trop d’amis, tu as mis trop de mayonnaise, mangé trop de bonbons ». Je veux un câlin, un geste tendre, de l’ouverture d’esprit, de la compréhension. Je veux toujours moins d’écran, toujours plus de soleil, de plantes, de fleurs, des poules. Je veux des œufs frais le matin. Je veux avoir mon permis. Je veux choisir de laisser ma voiture au garage et marcher trente ou quarante cinq minutes pour 3 tomates ou de la farine. Je veux des couleurs, des arc en ciel. Je veux courir, faire du yoga, de la randonnée, des photos moches, des coloriages. Je veux dormir avec un homme qui ne m’écrase pas les cheveux, qui ne se plaint pas de ma pilosité ou de ma vie passée, de Bibi, de Chris, de ma générosité envers tous, de mon trop plein de confiance en l’être humain. Je veux pouvoir oublier ma santé deux minutes sans que l’on tombe dessus. Je veux voir des libellules. Je veux pouvoir faire des choix sans jugement. J’accepte les avis divergents s’ils sont construits et ouverts. Je veux pouvoir pleurer sans que ce soit vu comme une manière de culpabiliser ou de manipuler car ce n’est pas le cas. Je veux faire voler des avions en papier. Je veux continuer de gérer les affaires de Jimmy et toute sa vie même s’il ne revient plus en France à temps plein. Je veux des feutres, du chocolat, de l’amour. Je veux me tromper et tant pis. Je veux manger des gâteaux de Vri. Je veux être Elsa pour Léna, quatre fois par jour si elle le demande. Je veux être une princesse, un chevalier, une tortue, un brin d’herbe. Je veux arrêter de dormir et passer ma nuit à lire. Je veux retourner à Londres, aller en Afrique avec ma sœur. Je veux creuser des puits, donner des jouets à des enfants, leur donner des cours. Je veux acheter des Kinder aux petites filles roms qui habitent en bas de chez moi, et même si avec les cousins ça fait vite beaucoup de monde. Je veux être une fourmi, un livre en bookcrossing. Je veux faire un bébé, le porter, l’allaiter, dormir avec lui en cododo, lui mettre un pantalon fendu, lui apprendre à compter, lui lire Le Petit Prince, l’Histoire sans fin, Alice aux pays des merveilles, le Magicien d’Oz. Je veux planter des légumes, poncer et revernir cette vieille table. Je veux vivre, courir, sourire, être moi. Ne pas me justifier. Je veux partager tout ça avec quelqu’un, quelqu’un qui me comprenne, me soutienne. Je veux danser, sauter. Je veux ouvrir mon café librairie et j’animerai des ateliers pour donner envie aux personnes qui viendront d’ouvrir plus de livres. J’accueillerais des artistes pour qu’ils partagent leur art. J’accueillerais des associations parce que tous ces projets seront intéressants. J’achèterai et revendrait du livre d’occasion et j’accueillerai des auteurs indépendants. Je donnerai. Donner ça fait du bien. Donner et partager.

1602178_10205216916245414_352689333942528205_o

J’ai écris ces mots il y a quelques jours, ça faisait longtemps que je n’avais rien écrit.

La vie est belle. C’est un trésor. Il faut le savoir, le reconnaître …

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Marié Lacoste

    Il y a tellement d’amour dans ton article ! T’es bonne, comme les galettes arabes qu’on va bientôt manger ! Et L’Afrique c’est quand tu veux ! <3

  • Valérie haas

    Ton texte c’était ma vie d’avant! !! On s’habitue à cette vie qui n’est pas la notre. .on se force. ..mais l’on ait pas nous!!! Pas JE!!!! Et puis un jour un événement, une personne te fait prendre conscience que tupeux être tout simplement toi…une femme. ..une princesse! ! Et pas simplement une habitude de vie….
    alors c’est vrai on bouleverse tout autour de nous….mais à force de vivre pour les autres on s’oublie. ..il faut apprendre à êtreeégoïste. Ne te soucies pas du regard et des avis des autres. ..quand ils te verront heureuse epanouie, ils pourront te dire quetton choix était le bon. Tu es seule maître de ta vie.
    prend soin de toi, et surtout n’ hésites pas si tu veux parler, c’est ce que je vie!! Bisous