Archives

Implosion

Dimanche 6 septembre 2015

C’est fini. Depuis 4 jours, j’ai mis fin à ma relation avec Doudou. Les gens sont désolés, tristes pour moi. C’est ma décision. Il est triste et en colère. Il ne me parlera plus. Il a pris un marqueur noir et m’a rayé de son cœur, de sa vie. Il est comme ça, expéditif. Je veux autre chose ? Mais quoi ? Plus de calme, plus de tendresse, plus de sexe. Autre chose. Un sourire quand je rentre à la maison. Pas de cris quand Maxou vient ou que je paie sa facture de téléphone. Autre chose. Pas d’engueulades pour une cuillère sale ou des papiers qui traînent. Pas d’opposition farouche à l’acquisition d’une nouvelle bibliothèque. Pas de « on m’oublie dans une conversation stupide sur Facebook » alors bien même que Papa va passer plusieurs mois enfermé. Pas d’inquiétude pour payer le loyer, pas les siennes. Pas de tension. Pas de « tu as trop d’activités, trop de livres, trop d’amis, tu as mis trop de mayonnaise, mangé trop de bonbons ». Je veux un câlin, un geste tendre, de l’ouverture d’esprit, de la compréhension. Je veux toujours moins d’écran, toujours plus de soleil, de plantes, de fleurs, des poules. Je veux des œufs frais le matin. Je veux avoir mon permis. Je veux choisir de laisser ma voiture au garage et marcher trente ou quarante cinq minutes pour 3 tomates ou de la farine. Je veux des couleurs, des arc en ciel. Je veux courir, faire du yoga, de la randonnée, des photos moches, des coloriages. Je veux dormir avec un homme qui ne m’écrase pas les cheveux, qui ne se plaint pas de ma pilosité ou de ma vie passée, de Bibi, de Chris, de ma générosité envers tous, de mon trop plein de confiance en l’être humain. Je veux pouvoir oublier ma santé deux minutes sans que l’on tombe dessus. Je veux voir des libellules. Je veux pouvoir faire des choix sans jugement. J’accepte les avis divergents s’ils sont construits et ouverts. Je veux pouvoir pleurer sans que ce soit vu comme une manière de culpabiliser ou de manipuler car ce n’est pas le cas. Je veux faire voler des avions en papier. Je veux continuer de gérer les affaires de Jimmy et toute sa vie même s’il ne revient plus en France à temps plein. Je veux des feutres, du chocolat, de l’amour. Je veux me tromper et tant pis. Je veux manger des gâteaux de Vri. Je veux être Elsa pour Léna, quatre fois par jour si elle le demande. Je veux être une princesse, un chevalier, une tortue, un brin d’herbe. Je veux arrêter de dormir et passer ma nuit à lire. Je veux retourner à Londres, aller en Afrique avec ma sœur. Je veux creuser des puits, donner des jouets à des enfants, leur donner des cours. Je veux acheter des Kinder aux petites filles roms qui habitent en bas de chez moi, et même si avec les cousins ça fait vite beaucoup de monde. Je veux être une fourmi, un livre en bookcrossing. Je veux faire un bébé, le porter, l’allaiter, dormir avec lui en cododo, lui mettre un pantalon fendu, lui apprendre à compter, lui lire Le Petit Prince, l’Histoire sans fin, Alice aux pays des merveilles, le Magicien d’Oz. Je veux planter des légumes, poncer et revernir cette vieille table. Je veux vivre, courir, sourire, être moi. Ne pas me justifier. Je veux partager tout ça avec quelqu’un, quelqu’un qui me comprenne, me soutienne. Je veux danser, sauter. Je veux ouvrir mon café librairie et j’animerai des ateliers pour donner envie aux personnes qui viendront d’ouvrir plus de livres. J’accueillerais des artistes pour qu’ils partagent leur art. J’accueillerais des associations parce que tous ces projets seront intéressants. J’achèterai et revendrait du livre d’occasion et j’accueillerai des auteurs indépendants. Je donnerai. Donner ça fait du bien. Donner et partager.

1602178_10205216916245414_352689333942528205_o

J’ai écris ces mots il y a quelques jours, ça faisait longtemps que je n’avais rien écrit.

La vie est belle. C’est un trésor. Il faut le savoir, le reconnaître …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je suis series addict et je me soigne … ou pas …

« De quoi elle cause elle encore ? » … Les series addict sont des personnes qui aiment les séries télévisées et ne peuvent se passer de voir l’épisode suivant, la saison suivante … C’est paradoxal avec mon aversion profonde pour la « petite boîte carrée » (appelée communément « télé »).

Le site Betaseries me permet de suivre les séries, d’en découvrir de nouvelles et de ne jamais manquer le nouvel épisode dès qu’il sort aux Zétats Zunis. Il m’envoie chaque semaine le récapitulatif des épisodes qui sortent des séries que je suis sachant que pour la plupart des séries, j’ai très peu d’heures à attendre entre la diffusion sur les écrans américains et le téléchargement VOSTFR (Version Originale Sous Titrée Française pour les néophytes).

Dès que j’ai vu un épisode, je peux mettre à jour ma fiche (voir illustrations ci-dessous). Ainsi, en regardant « mes dernières actions », j’ai pu remarqué que la semaine dernière j’avais vu pas moins de 30 épisodes (de 20 à 45 minutes) …

Pourquoi devient-on « series addict » ?
– Parce qu’en attendait le nouvel épisode de sa série préférée, on en découvre une autre … Et qu’en attendait le nouvel épisode de sa nouvelle série, on en découvre encore une autre … Et qu’en attendant le nouvel épisode de cette autre nouvelle série, on en découvre encore encore une autre
– Parce que les personnages sont drôles
– Parce que les personnages sont touchants
– Parce qu’on imagine la suite et qu’on aimerait bien voir ce qui a réellement été filmé
– Parce que ça dure moins longtemps qu’un film (un épisode de 20 à 45 minutes) mais qu’en fait l’histoire est bien plus longue
– Parce qu’on peut faire autre chose en même temps : le repassage ou attraper des Pokémon (pour les VF ou si on est vraiment bon en VO)
– Parce que les séries nous permettent de nous évader du monde réel

Après avoir écrit tout ça, j’ai pris la décision de me limiter à un épisode par jour. On verra si j’arrive à m’y tenir …

Et en bonus pour illustrer mon addiction, je vous ai fait des captures d’écran de Betaseries :

betaseries3

Ma fiche Beta series : avec temps passé devant les séries, nombre d’épisodes vus

betaseries4

Extrait des séries en cours avec suivi d’avancement en pourcentage

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le dernier jour des classes

Est-ce que tu te souviens de ton premier jour de classe ? De la joie, de la crainte, des premiers pas dans cet environnement inconnu ? Et bah moi pas du tout … septembre 1992 … c’était il y a 22 ans. 22 ans que je vais à l’école jour après jour et j’ai toujours adoré ça …

Quand j’étais enfant et que j’étais malade, Maman écrivait dans mon carnet de correspondance « Bien que Lucie aie beaucoup insisté pour venir, elle est trop malade pour aller à l’école aujourd’hui ».

Quand je tombais malade le vendredi soir ou le samedi, j’étais très contente et me reposais bien pour ne surtout pas manquer l’école.

Jusqu’à mon baccalauréat, j’ai toujours fait tous mes devoirs en rentrant de l’école, du collège, du lycée.

A l’école primaire, j’avais presque que des 1 (notation de 1 à 4), j’ai eu des 3 en athlétisme. Au collège j’avais 16 de moyenne dont environ 17-18 en français et en maths.

J’ai fréquenté 9 écoles : une école maternelle à Bourgoin Jallieu, une école primaire à Bourgoin Jallieu, l’école Eric Tabarly aux Abrets, l’école Haroun Tazzieff aux Abrets, le collège Marcel Bouvier aux Abrets, le lycée Charles Gabriel Pravaz à Pont de Beauvoisin, la fac de droit de l’UPMF à Grenoble, le lycée Louise Michel à Grenoble et l’IUT Lyon 1.

J’ai eu des enseignants merveilleux :

– Monsieur A. directeur à l’époque de l’école Haroun Tazzieff, il avait vraiment un bon cœur

– Monsieur D. professeur de musique de collège Marcel Bouvier, une personne qui nous inspirait, nous faisait rêver et qui ne nous mentait pas, il nous décrivait la vie comme elle était

– Monsieur G, professeur d’Histoire/Géographie du collège Marcel Bouvier, il était amusant et me donnait envie d’apprendre sa matière alors qu’elle m’attirait pas plus que ça. En 3ème, on devait rédiger des « paragraphes argumentés », un jour il m’a montré et a dit à la classe « Voilà l’exemple d’une élève qui n’a aucune connaissance, mais elle a compris la méthode du paragraphe argumenté et vous devriez prendre exemple sur elle » =D

– Monsieur A. professeur de SES au lycée Pravaz : un de mes professeurs préférés, il nous faisait réellement réfléchir et s’investissait vraiment auprès de ses élèves. Petit clin d’oeil pour les fiches de lecture des articles d’Alternatives Economiques

– Monsieur G, professeur de mathématiques du lycée Pravaz qui m’a enfin fait aimé les maths après deux profs de collèges qui me les avaient fait détesté : Monsieur D, prof maniaque avec ses traits sur le sol pour placer les bureaux et les chaises et les traits sur les murs pour les niveaux des stores ainsi que ses punitions mythiques : tu fais une bêtise, tu recopies le cours (2 pages du manuel). Si tu as pas copié le cours à temps, tu multiplies le nombre de pages par lui même 2×2 = 4 puis 4×4 = 16 … Et aussi Monsieur MP et ses sandales avec chaussettes. Il m’avait fait posé une division au tableau avec un nombre infini de chiffres après la virgule  jusqu’à ce que je craque … méchant :/

Aujourd’hui j’ai eu mes derniers cours. L’année n’est pas vraiment finie car je suis en alternance et que je présente ma soutenance de mémoire en septembre, mais c’était le vrai dernier jour des classes, j’arrête les études maintenant. Je suis un peu mélancolique. 22 ans d’école sur mes 24 ans de vie, c’est juste toute ma vie … J’écris de nouvelles pages de mon histoire …

Et je vous laisse avec une petite photo d’Arthur et moi  (je voulais vous mettre la photo de maternelle où Maman m’avait habillé tirée à 4 épingles et rouge à lèvres mais je ne trouve pas mes photos de classe) :

IMG_20140704_193303

Arthur et moi –  Tellement sages

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai été taguée Oo

Après un mois sans article, dû à la reprise des cours, rythme un peu rapide de l’alternance qui fait que l’on ne voit pas le temps passer, me revoilà. De plus je ne lis même pas les blogs des autres. Aujourd’hui, je reçois un message sur Hellocoton de Hara-Kiri qui m’a tagué. Le tag est un petit défi que te donne un blogeur/bloggeuse et que tu dois transmettre à d’autres.

liebster award

Le tag d’aujourd’hui est le Liebster Award, un tag qui permet de découvrir de nouveaux blogs, les blogs de membres Hello Coton ayant moins de 200 abonnés Hellocoton. Pour ce petit tag, il suffit que je vous révèle onze nouvelles choses sur moi, puis que je réponde aux onze questions d’Hara-Kiri.

11 petits trucs sur moi :
1 – J’adore les araignées et je déteste les gens qui écrasent mes petites copines araignées
2 – Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil … si si, je crois en l’être humain.
3 – Ma mère a rangé des trucs dans la maison familiale et j’ai subtilisé le journal intime de mon frère aîné … hi hi hi …
4 – J’adore les pokémons, j’ai eu tous les jeux (enfin un par saison) et je change de console à chaque sortie de Pokémon sur une nouvelle console.
5 – Je mange avec une grosse cuillère, bah oui c’est super pratique 😉
6 – J’adore le repassage … mais si je vous jure !!
7 – Qu’il pleuve, qu’il vante, il y a toujours un sourire qui éclaire mon visage.
8 – J’ai 165 mangas et 257 livres de poche (romans, essais, théâtre, biographie …)
9 – J’adore tout ce qui est sucré, tout ce qui est au fruit, tout ce qui est au chocolat.
10 – Je ne bois pas d’alcool et je ne fume pas.
11 – J’ai 23 ans 7 mois et 3 jours ou 8 618 jours ou  206 842 heures ou 12 470 271 minutes (environ).

Les 11 questions de Hara-Kiri :
1) Ton voyage de rêve?
Je rêve d’un petit voyage avec Doudou qui nous ferait rêver, un voyage pas long, mais très chouette.

2) Un truc que tu as fait avec tes petites mains?
Des petites bougies pour mes anciens collègues de Mc Do

IMG_0869
3) Le dernier livre que tu as lu?
Un enfant à soi de Clare Brown, une très bonne découverte.

4) Qualités et défauts de la femme ou l’homme de tes rêves
Doudou est beau, attentionné, honnête, intelligent, drôle et attentif.
Il est parfois un peu maladroit, il est fatigué, un peu colérique, un peu jaloux et beaucoup gourmand.

5) Sport, gâteaux ou les deux?
Beaucoup de gâteau et un peu de sport

6) Mauvais caractère?
Très bon caractère

7) Si tu étais un jeu de société?
Monopoly

8) Le truc qui te fait plaisir !
Un sourire, un mot gentil, une pensée … bref un petit rien 🙂

9) Ta liste au Père Noël
Cette année, j’aimerais une machine à coudre pour pouvoir appliquer les conseils de Lalouandco

10) Et toi ? Tu es différent en quoi ?
C’est un secret, seul Doudou le sait.

11) Pas trop difficile ce tag ?
Non et très amusant, merci Hara-Kiri

Et, pour votre plus grand plaisir, je tague les personnes suivantes. Passez sur leur blog, cela vaut le coup :
– Knitandknot, 0 abonnées, dernier article : La révélation Ravelry
– Jadoremesenfantsmais, 4 abonnées, dernier article : Mea culpa aux parents de 3 boulets (et plus)
– Le blog de amazounamazyouna, 9 abonnées, dernier article : Retour avec une bonne nouvelle
IRZ, 11 abonnées, dernier article : Puis-je utiliser un martinet dans la vie de tout les jours ?
– Indiantigre, 11 abonnées, dernier article : L’amour vu par Osho
– Ede42, 16 abonnées, dernier article : Veste retro Pac Man
– MamanEstEnHaut, 16 abonnées, dernier article : Enquête sur l’épanouissement des mamans
Une toute zen, 24 abonnées, dernier article : Le Qi Gong fait son entrée à l’hopital
Crevettedodouce, 59 abonnées, dernier article : Feutres marqueurs POSCA (test)
Vegactu, 104 abonnées, dernier article : El Curry Verde, un restaurant vegan-friendly en Pays Basque
Ooulala, 198 abonnées, dernier article : Le bleu Gauloise par Arcancil

Ces 11 bloggeurs, s’ils acceptent le tag, devront réaliser le défi suivant :
Ecrire un article avec :
– 11 trucs nouveaux sur eux
– une réponse aux 11 question ci-dessous
– Choisir 11 membres HelloCoton ayant moins de 200 abonnées et les taguer
– Leur poser 11 nouvelles questions.

Bonne chance.

Mes 11 questions pour vous :
1 – Regardais-tu la télévision avant d’aller à l’école ?
2 – Quelle est la couleur de ta culotte ?
3 – Quelle est la dernière chanson que tu as écouté ?
4 – Qu’as tu mangé au petit déjeuner ?
5 – Penses-tu qu’il va pleuvoir demain ?
6 – Que ferais-tu si tu gagnais 1 million d’euros ?
7 – Si tu étais un Pokémon, lequel serais-tu ?
8 – Mets tu tes chaussettes pliées dans la corbeille de linge sale ?
9 – Combien de cadres et de tableau y a t-il sur les murs de chez toi ?
10 – As-tu au moins un paquet de pâte chez toi ?
11 – Donne toi une note de 1 à 10 sur le thème de ton choix.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sans Tea-Menthe

« Crois tu assez en moi pour m’écouter ?
Crois tu assez en moi pour faire ce que je te dis ?
Crois tu assez en moi pour te lever maintenant tout de suite ?
Crois tu assez en moi pour me suivre ?
Crois tu assez en moi pour me laisser te mener là bas ?
Crois tu assez en moi pour croire que « là bas » est enfoui dans ton coeur ?
Crois tu assez en moi que ce que je dis est vrai ?
Crois tu assez en moi pour savoir à quel point je t’aime »
Lucie, Écrits divers, 6 mars 2006, à Titi

muphins

Merci à Zoé Macaron pour l’idée des muffins framboise/banane

Je pense que le sentiment « amour » est la version évoluée du sentiment qui définit l’amitié. Ainsi pour moi, mes amis de sexe masculin sont classés selon mes sentiments pour eux, celui qui arrive en numéro 1 correspond à celui que j’aime d’amour.
Ainsi, je pense que quand il arrive des choses dans un couple qui font que l’on s’aime moins, on déclasse la personne qui était auparavant numéro 1, et c’est ça qui peut correspondre à la disparition de l’amour … une autre personne devient plus importante à vos yeux.

Concernant la confusion des sentiments, quand on doute, pour moi c’est juste un problème de classification. Avec le temps, on arrive à mettre tout ça au clair et tout reviens à la normale.

Cependant dans ma vie et dans mon classement il n’y a pas de négatif. Il n’y a personne que je n’apprécie pas et ceux qui pourraient être dans les derniers de mon classement ne sont simplement pas classés. Je n’arrive pas à ne pas apprécier une personne. C’est sûrement du à l’adolescence et au rejet des autres enfants … Le sentiment le plus négatif que je peux avoir pour une personne est l’indifférence.

Je n’ai jamais compris comment certaines personnes pouvaient dépenser autant d’énergie à faire du mal à une personne qu’elles n’apprécient pas. Pourquoi tant de temps perdu pour ce types de personnes alors qu’on pourrait passer du temps et dépenser de l’énergie avec/pour les gens que l’on aime … ?

Je sais que je suis encore une petite fille mais je connais l’importance des sentiments et l’importance des gens que l’on aime dans notre vie ! Parfois je voudrais simplement crier très fort quand mon classement est tout chamboulé et que je n’arrive plus à rien car tout paraît étrange … Quand j’ai eu mes premiers rapports avec un homme, j’ai tout de suite cru que j’étais amoureuse de lui. C’est simplement qu’à ce moment là, il était le plus important à mes yeux même si ce n’est pas une personne avec qui j’aurais pu avoir une relation de couple traditionnelle.

C’est pourquoi je pense que l’on « aime » toujours certaines personnes que l’on a aimé très fort dans le passé car même si elles ne sont plus numéro 1, elles sont toujours là quelque part dans mon coeur et donc dans mon classement. Et après tout, toi qui lis ces mots, tu es peut-être dans mon coeur, dans mon classement même si tu ne sais pas vraiment où.

Rendez-vous sur Hellocoton !