Archives

J’ai testé pour vous la Pierre d’Alun

L’autre jour, je suis arrivée à la fin de mon déodorant et tête en l’air que je suis, j’en avais pas un d’avance … Mon déo Bio à la vanille … ah non … Je me dis que c’est pas si grave, en effet comme j’habite avec Doudou, je peux lui piquer le sien : déo plein d’aluminium et d’alcool parfum mâle viril. Mais en fait Doudou aussi avait fini son déo et tête en l’air qu’il est, il n’en avait pas un d’avance …

Quatre jours sans déo sous le soleil  de Juillet (=comprendre sous la pluie et dans le froid de ce faux été), et je commençais à sentir le Bouc (=imaginer le Bouc dans La Véritable Histoire du Petit Chaperon Rouge parce qu’il est tellement drôle). Pour remédier à cela, je m’arrête à L’Eau Vive (=comprendre La Vie Claire mais je sais pas pourquoi je dis toujours Eau Vive) et là je me retrouve face à un choix faramineux (=comprendre que non c’est pas Carrefour alors il y a 6 déos c’est plutôt rapide pour choisir) !

Et là d’un coup d’un seul, je me dis « pourquoi pas ». Pourquoi pas la Pierre d’Alun ! Maman en avait acheté une fois, elle avait pas accroché. Moi j’en ai sous forme de poudre, ça remplace le talc et c’est pratique pour les épilations. Cela fait donc une semaine aujourd’hui que j’utilise ma Pierre d’Alun et donc voici on avis :

– Elle est simple d’utilisation : on mouille la pierre, on la passe ensuite comme un déo à bille, puis on la rince et on la sèche.
– Elle est peu chère : j’ai payé la mienne 9€ pour 150g et d’après les avis sur internet, elle dure environ un an.
– Elle n’a aucun odeur : aucun risque d’être déçue par le parfum pamplemousse-noix de coco de l’été
– Elle a un résultat longue durée : j’ai essayé en 48h … je suis pas assez courageuse pour le 72h sans douche 🙂

En ce qui concerne la controverse sur la pierre d’Alun, je suis pas spécialiste, mais cela tourne autour des sels d’aluminium et de leurs risques éventuels pour la santé. A mes yeux, la pierre d’Alun est bien plus naturelle qu’un déodorant tout plein chimique alors ça me convient tout à fait pour le moment.

Et pour mon plus grand plaisir une comparaison conventionnel/bio :
– Pierre d’Alun : 9 € pour un an
– Déodorant à bille : entre 1 et 8 € le flacon. Un flacon durant environ un mois : soit entre 12 et 96 € pour un an
Qui dit encore que le Bio est cher ? Consommez sain et naturel, consommez économique !

P1000235

Ma Pierre d’Alun

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé pour vous : acheter des meubles à Conforama

Doudou et moi avons choisi des meubles à Conforama : un buffet pour la cuisine (offert par mes parents. Merci à eux) et un meuble à chaussures. Après les avoir vus dans le magasin, nous les avons commandé en ligne. Nous avions vu sur le site qu’il avaient un service de location de camionnettes : 20 euros la première puis 5 euros par quart d’heure suivant. Nous avons donc appeler le magasin pour réserver une camionnette.

Le matin à l’ouverture, j’appelle Conforama. Le numéro mène à un service vocal qui selon le cas te met en relation avec le magasin. Une dame prend mon appel et me propose n rendez-vous à 17h. Elle se plaint de ne pas m’entendre au téléphone et me demande de la rappeler avec un autre téléphone. A ce moment là s’ensuit quatre appels entre 5 et 10 minutes où elle me fait patienter avec la petite musique agaçante de Confo. Quand nous abandonnons l’idée de rappeler et décidons de nous déplacer directement en début d’après-midi, la dame me rappelle et me gratifie d’un « Vous avez raccroché, maintenez-vous votre réservation pour 17h ? » … Mais c’est vous qui m’avez dit d’appeler avec un autre téléphone … !!

A 16h, nous arrivons au magasin. Doudou a décidé de partir plus tôt pour remplir les formalités. Nous patientons 4 minutes à l’accueil du magasin (là où il y a un grand panneau inscrit « ACCUEIL » en lettres capitales) avant que le vigile nous invite à un endroit reculé qu’il appelle « l’accueil » : il faut dépasser les caisses et entrer dans une zone spéciale. La personne qui nous accueille nous indique l’endroit pour le retrait des commandes. Nous faisons donc la queue au dépôt pour retrouver la dame qui m’avait dit quelques heures plus tôt « je ne peux pas continuer l’appel dans ses conditions, appelez moi avec un autre téléphone ».

Quand je lui donne mon nom, elle se souvient de moi et me lance un gentil « ah le téléphone pourri« . Après avoir rempli les papiers et payé les 20 euros pour la camionnette, nous patientions seulement deux minutes avant qu’un homme nous appelle pour charger les colis dans le véhicule, il fait un bref état des lieux de ce dernier, nous fait signer le contrat de location et c’est parti.

C’est la première fois que Doudou conduit une camionnette, néanmoins tout se passe bien. On profite de la camionnette pour récupérer un clic clac chez un ami. On arrive à la maison, on décharge et Doudou repart pour ramener la camionnette. Au final on aura payé 32 euros pour la camionnette (au lieu de 70 euros si on avait choisi la livraison).

Malheureusement le lendemain, on s’aperçoit qu’une des planches du buffet est toute abîmée. On appelle le service client qui me dit simplement de ramener la planche au magasin. Je m’exécute et traverse la ville (un métro, deux bus) pour ramener la fameuse au service client de Confo. Je fais la queue une demi heure avant de pouvoir entendre « C’est quand même idiot, pourquoi elle a pas commandé la planche au téléphone » … et en plus il me fallait juste la référence de la planche qui est sur la notice qui est à la maison …

Le comble, c’est qu’il me commande la pièce en « urgent » : 15 jours ! (C’était donc prêt pour le 21 … je n’ai toujours pas de nouvelles).

En résumé, le service client est tout pourri, la livraison permet de faire des économies, la qualité des meubles est plutôt moyenne malgré le prix qui est un peu élevé pour ce que c’est !

meuble à chaussures

Mon meuble à chaussures trop zoli

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé pour vous : faire des ravioles maisons

L’autre jour, je flânais à Decitre, parce que j’ai récemment pris la carte de fidélité qui m’a coûté 5 euros (valable à vie). Comme la plupart des librairies, tu récupères 5 % de tes achats en différé en bon d’achat. Decitre a également des partenaires et permet d’obtenir des réductions à l’Opéra de Lyon par exemple (bon pour les étudiants, la réduction Decitre vaut pas le coup).

Bref, Decitre proposait un Kit ravioles maison pour seulement 5 euros. Ce kit est composé d’un petit livre de recettes Marabout, d’une plaque à ravioles et d’un petit rouleau à pâtisserie.

La pâte à ravioles basique est super simple à réaliser : On mélange 250 g de farine fluide avec une cuillère à café de sel (non raffiné bien sûr). On bat un oeuf en omelette avec 80 mL d’eau froide. Puis on ajoute le mélange oeuf/eau à la farine. Le livre précise : « pétrir très longuement de façon à obtenir une pâte très souple, de la texture du lobe d’oreille » (Merci Sandra Mahut). ensuite on laisse reposer 30 minutes la pâte.

Pendant ce le temps de repos, on peut préparer la farce, regarder le dernier épisode de notre série préférée ou comme moi, faire un peu de ménage. Puis quand mon iPhone sonne (avec une chanson plus ou moins nulle du moment téléchargée par Doudou), je retourne dans la cuisine. L’étape qui suit est EXTRA-DURE. A ce moment là, plusieurs choix s’offre à nous : se pendre par les pieds, pleurer toutes les larmes de son corps, jeter la pâte à la poubelle courir au supermarché et ramener un paquet de ravioles et jeter l’emballage et changer les bouts de papier sulfurisé entre les plaque pour découper nous même du papier sulfurisé (pas très droit) pour faire croire qu’on l’a fait maison.

Si vous êtes extra motivé(e), il faut faire 8 petites boules avec la pâte (pour 4 plaques de ravioles) et utiliser le rouleau à pâtisserie pour affiner la feuille de pâte. C’est juste EXTRA-DUR !! J’ai mis plusieurs heures à obtenir des feuilles à peu près plates !!

IMG_0879

Première feuille sur la plaque à ravioles

Si vous survivez à l’étape précédente, vous pouvez mettre une première feuille de pâte sur la plaque à ravioles et enfoncer la pâte dans les empreintes de la plaque.

Pour ceux qui n’ont pas fait la farce pendant que la pâte se repose (<- moi), il faut choisir l’une des nombreuses farces proposées par le livre. J’ai choisi le classique : façon Romans. Il faut mixer : 150g de fromage blanc, 50g de comté râpé (et non comme moi de comté en petit morceaux parce que j’ai la flemme de la râper à cause de l’aplatissage de la pâte qui était vraiment EXTRA-DUR et tellement long), 5 brins de persil (ce qui est bien pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un jardin avec des plantes aromatiques, c’est quand même d’avoir un petit pot de persil vivant), du sel et du poivre.

IMG_0880

Farce dans les empreintes

Puis on remplit les petites empreintes avec la farce. Au choix soit avec une petite poche à douille ou pour les fainéants comme moi avec deux petites cuillères.

Puis on recouvre avec une deuxième feuille de pâte, on passe le rouleau à pâtisserie. Si comme moi, vous n’êtes pas très dégourdis et que vous avez mis trop de farces, ça déborde un peu (ou beaucoup) sur les côtés, ce n’est pas très grave, vous en mettrez moins sur les prochaines plaques. On décolle la plaque du moule. On enlève la pâte qui dépasse sur les côtés. On la pose sur un plat si vous les mangez tout de suite ou sur du papier sulfurisé si comme moi vous les congelez pour plus tard.

IMG_0878

Produit fini (ma première plaque, soyez gentils)

Le résultat fini est très sympa, la recette est très bonne (on a fait une pizza à la crème et aux ravioles avec Doudou). Ces ravioles sont un peu plus grosses que celles vendues dans le commerce (peut-être à cause de la pâte trop épaisse) et cuises un peu plus longtemps (peut-être à cause de la pâte trop épaisse aussi).

J’ai trouvé ça très facile et très sympa. Le livre contient également des recettes d’accompagnement. J’envisage cependant d’acheter une petite machine à pâte pour aplatir la pâte et pour peut être faire d’autres sortes de pâtes fraîches ! Parce que quand même le fait maison y a rien de mieux 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !