Les cartes « muettes » des restaurants chics

Pour notre anniversaire de rencontre, Doudou m’a emmené dîner sur l’Hermès, le bateau restaurant qui te propose une croisière pendant ton repas sur le Rhône et la Saône.

Croisière sur l’hermès pour le dîner

Doudou avait choisi le dîner romantique. J’ai donc eu droit à une magnifique rose très parfumée dès notre arrivée  la table. Le décor de la salle est magnifique. Le bateau démarre. Je ne pensais pas qu’une vitesse de croisière était si rapide mais on voit très bien les bâtiments sur les rives lyonnaises.

Une serveuse nous apporte les cartes. Je savais que Doudou avait réservé le repas sur Internet ainsi ne me suis-je pas étonnée tout de suite de ne pas avoir de prix sur ma carte. Quand il m’a demandé si je voulais du vin, je l’ai questionné pour savoir si cela était compris dans le menu qu’il avait choisi. Il m’a dit que non. Et là, je me suis étonnée de ma carte.

Après avoir fait un recherche sur Internet j’ai découvert que l’on appelait ces cartes sans prix des cartes « muettes ». Je ne suis pas habituée aux restaurants chics. Mais ça m’a choqué au XXI ème siècle que Monsieur aie une carte avec des prix et moi non. Et si ça avait été moi qui avait invité Doudou ?

Dans le cadre d’un dîner entre deux personnes de même sexe, donnent-ils deux cartes muettes si ce sont deux femmes ou deux cartes avec prix si ce sont des hommes ? Font-ils attention à celui ci a réservé le dîné ? Ça m’arrive de réserver le restaurant et de donner le nom de Doudou et pourtant c’est pas toujours lui qui paie …

Après avoir fait notre choix, on nous sert deux coupes de champagne et des petites olives vertes pour l’apéritif. Le repas se passe très agréablement avec un service impeccable. Je vous recommande ce restaurant qui est une très bonne découverte. Et le repas est délicieux et tellement agréable avec le décor des quais lyonnais.

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai été taguée Oo

Après un mois sans article, dû à la reprise des cours, rythme un peu rapide de l’alternance qui fait que l’on ne voit pas le temps passer, me revoilà. De plus je ne lis même pas les blogs des autres. Aujourd’hui, je reçois un message sur Hellocoton de Hara-Kiri qui m’a tagué. Le tag est un petit défi que te donne un blogeur/bloggeuse et que tu dois transmettre à d’autres.

liebster award

Le tag d’aujourd’hui est le Liebster Award, un tag qui permet de découvrir de nouveaux blogs, les blogs de membres Hello Coton ayant moins de 200 abonnés Hellocoton. Pour ce petit tag, il suffit que je vous révèle onze nouvelles choses sur moi, puis que je réponde aux onze questions d’Hara-Kiri.

11 petits trucs sur moi :
1 – J’adore les araignées et je déteste les gens qui écrasent mes petites copines araignées
2 – Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil … si si, je crois en l’être humain.
3 – Ma mère a rangé des trucs dans la maison familiale et j’ai subtilisé le journal intime de mon frère aîné … hi hi hi …
4 – J’adore les pokémons, j’ai eu tous les jeux (enfin un par saison) et je change de console à chaque sortie de Pokémon sur une nouvelle console.
5 – Je mange avec une grosse cuillère, bah oui c’est super pratique ;)
6 – J’adore le repassage … mais si je vous jure !!
7 – Qu’il pleuve, qu’il vante, il y a toujours un sourire qui éclaire mon visage.
8 – J’ai 165 mangas et 257 livres de poche (romans, essais, théâtre, biographie …)
9 – J’adore tout ce qui est sucré, tout ce qui est au fruit, tout ce qui est au chocolat.
10 – Je ne bois pas d’alcool et je ne fume pas.
11 – J’ai 23 ans 7 mois et 3 jours ou 8 618 jours ou  206 842 heures ou 12 470 271 minutes (environ).

Les 11 questions de Hara-Kiri :
1) Ton voyage de rêve?
Je rêve d’un petit voyage avec Doudou qui nous ferait rêver, un voyage pas long, mais très chouette.

2) Un truc que tu as fait avec tes petites mains?
Des petites bougies pour mes anciens collègues de Mc Do

IMG_0869
3) Le dernier livre que tu as lu?
Un enfant à soi de Clare Brown, une très bonne découverte.

4) Qualités et défauts de la femme ou l’homme de tes rêves
Doudou est beau, attentionné, honnête, intelligent, drôle et attentif.
Il est parfois un peu maladroit, il est fatigué, un peu colérique, un peu jaloux et beaucoup gourmand.

5) Sport, gâteaux ou les deux?
Beaucoup de gâteau et un peu de sport

6) Mauvais caractère?
Très bon caractère

7) Si tu étais un jeu de société?
Monopoly

8) Le truc qui te fait plaisir !
Un sourire, un mot gentil, une pensée … bref un petit rien :)

9) Ta liste au Père Noël
Cette année, j’aimerais une machine à coudre pour pouvoir appliquer les conseils de Lalouandco

10) Et toi ? Tu es différent en quoi ?
C’est un secret, seul Doudou le sait.

11) Pas trop difficile ce tag ?
Non et très amusant, merci Hara-Kiri

Et, pour votre plus grand plaisir, je tague les personnes suivantes. Passez sur leur blog, cela vaut le coup :
- Knitandknot, 0 abonnées, dernier article : La révélation Ravelry
- Jadoremesenfantsmais, 4 abonnées, dernier article : Mea culpa aux parents de 3 boulets (et plus)
- Le blog de amazounamazyouna, 9 abonnées, dernier article : Retour avec une bonne nouvelle
- IRZ, 11 abonnées, dernier article : Puis-je utiliser un martinet dans la vie de tout les jours ?
- Indiantigre, 11 abonnées, dernier article : L’amour vu par Osho
- Ede42, 16 abonnées, dernier article : Veste retro Pac Man
- MamanEstEnHaut, 16 abonnées, dernier article : Enquête sur l’épanouissement des mamans
- Une toute zen, 24 abonnées, dernier article : Le Qi Gong fait son entrée à l’hopital
- Crevettedodouce, 59 abonnées, dernier article : Feutres marqueurs POSCA (test)
- Vegactu, 104 abonnées, dernier article : El Curry Verde, un restaurant vegan-friendly en Pays Basque
- Ooulala, 198 abonnées, dernier article : Le bleu Gauloise par Arcancil

Ces 11 bloggeurs, s’ils acceptent le tag, devront réaliser le défi suivant :
Ecrire un article avec :
- 11 trucs nouveaux sur eux
- une réponse aux 11 question ci-dessous
- Choisir 11 membres HelloCoton ayant moins de 200 abonnées et les taguer
- Leur poser 11 nouvelles questions.

Bonne chance.

Mes 11 questions pour vous :
1 – Regardais-tu la télévision avant d’aller à l’école ?
2 – Quelle est la couleur de ta culotte ?
3 – Quelle est la dernière chanson que tu as écouté ?
4 – Qu’as tu mangé au petit déjeuner ?
5 – Penses-tu qu’il va pleuvoir demain ?
6 – Que ferais-tu si tu gagnais 1 million d’euros ?
7 – Si tu étais un Pokémon, lequel serais-tu ?
8 – Mets tu tes chaussettes pliées dans la corbeille de linge sale ?
9 – Combien de cadres et de tableau y a t-il sur les murs de chez toi ?
10 – As-tu au moins un paquet de pâte chez toi ?
11 – Donne toi une note de 1 à 10 sur le thème de ton choix.

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé pour vous : acheter des meubles à Conforama

Doudou et moi avons choisi des meubles à Conforama : un buffet pour la cuisine (offert par mes parents. Merci à eux) et un meuble à chaussures. Après les avoir vus dans le magasin, nous les avons commandé en ligne. Nous avions vu sur le site qu’il avaient un service de location de camionnettes : 20 euros la première puis 5 euros par quart d’heure suivant. Nous avons donc appeler le magasin pour réserver une camionnette.

Le matin à l’ouverture, j’appelle Conforama. Le numéro mène à un service vocal qui selon le cas te met en relation avec le magasin. Une dame prend mon appel et me propose n rendez-vous à 17h. Elle se plaint de ne pas m’entendre au téléphone et me demande de la rappeler avec un autre téléphone. A ce moment là s’ensuit quatre appels entre 5 et 10 minutes où elle me fait patienter avec la petite musique agaçante de Confo. Quand nous abandonnons l’idée de rappeler et décidons de nous déplacer directement en début d’après-midi, la dame me rappelle et me gratifie d’un « Vous avez raccroché, maintenez-vous votre réservation pour 17h ? » … Mais c’est vous qui m’avez dit d’appeler avec un autre téléphone … !!

A 16h, nous arrivons au magasin. Doudou a décidé de partir plus tôt pour remplir les formalités. Nous patientons 4 minutes à l’accueil du magasin (là où il y a un grand panneau inscrit « ACCUEIL » en lettres capitales) avant que le vigile nous invite à un endroit reculé qu’il appelle « l’accueil » : il faut dépasser les caisses et entrer dans une zone spéciale. La personne qui nous accueille nous indique l’endroit pour le retrait des commandes. Nous faisons donc la queue au dépôt pour retrouver la dame qui m’avait dit quelques heures plus tôt « je ne peux pas continuer l’appel dans ses conditions, appelez moi avec un autre téléphone ».

Quand je lui donne mon nom, elle se souvient de moi et me lance un gentil « ah le téléphone pourri« . Après avoir rempli les papiers et payé les 20 euros pour la camionnette, nous patientions seulement deux minutes avant qu’un homme nous appelle pour charger les colis dans le véhicule, il fait un bref état des lieux de ce dernier, nous fait signer le contrat de location et c’est parti.

C’est la première fois que Doudou conduit une camionnette, néanmoins tout se passe bien. On profite de la camionnette pour récupérer un clic clac chez un ami. On arrive à la maison, on décharge et Doudou repart pour ramener la camionnette. Au final on aura payé 32 euros pour la camionnette (au lieu de 70 euros si on avait choisi la livraison).

Malheureusement le lendemain, on s’aperçoit qu’une des planches du buffet est toute abîmée. On appelle le service client qui me dit simplement de ramener la planche au magasin. Je m’exécute et traverse la ville (un métro, deux bus) pour ramener la fameuse au service client de Confo. Je fais la queue une demi heure avant de pouvoir entendre « C’est quand même idiot, pourquoi elle a pas commandé la planche au téléphone » … et en plus il me fallait juste la référence de la planche qui est sur la notice qui est à la maison …

Le comble, c’est qu’il me commande la pièce en « urgent » : 15 jours ! (C’était donc prêt pour le 21 … je n’ai toujours pas de nouvelles).

En résumé, le service client est tout pourri, la livraison permet de faire des économies, la qualité des meubles est plutôt moyenne malgré le prix qui est un peu élevé pour ce que c’est !

meuble à chaussures

Mon meuble à chaussures trop zoli

Rendez-vous sur Hellocoton !

Toujours là

Lucie, 4 septembre 2013 :

Aujourd’hui, j’ai eu mon BTS Banque, j’ai emménagé à Lyon avec Doudou. Je commence ce mois une licence pro Commerce : Management et Gestion de la Relation Clients en alternance chez Fiducial comme chargée de recouvrement.

Dans un an, j’aurai ma licence et j’arrêterai les études (enfin) pour entrer réellement et totalement dans la vie active.

Dans cinq ans, je serai mariée, je commencerai à avoir des bébés. Je travaillerai dans une grande entreprise de … de je ne sais quoi en fait.

Dans dix ans, j’aurai 3 enfants et une jolie maison avec un grand jardin tout plat et un poulailler (il faut encore convaincre Doudou …). Je garderai des activités associatives et sportives tout en travaillant (pas trop quand même) et en élevant mes enfants

Dans vingt ans … pfff c’est plus dur cette année que les autres pour trouver … je sais pas je pense que je voudrai bien essayer plein de métiers mais peut-être au début de ma carrière que après …

Dans cinquante ans ... au bout d’un moment on arrête de travailler non ? Ca doit pas être très drôle en plus les enfants seront grands et mon Doudou toujours aussi gentil et on achètera une maison dans le Sud parce qu’il fait chaud et on jouera aux cartes comme les vieux (on joue déjà aux cartes en vrai).

Demain, plus tard, après, se projeter est toujours un exercice compliqué et même si la trajectoire change, ça fait du bien d’imaginer ce que pourra être demain, et tant que je continue à rêver ce sera toujours chouette, non ?!

générations

Lucie, 6 août 2012 :

Aujourd’hui, j’ai fini ma première année de BTS Banque et ça me plaît beaucoup. je travaille à temps partiel chez Mc Donalds et je vis en colocation.

Dans un an, j’aurai mon premier diplôme de l’enseignement supérieur, et j’aurai déménagé à Lyon pour vivre avec mon amoureux et faire une licence pro.

Dans cinq ans, j’aurai fini mes études, je vivrai encore avec mon amoureux. Je serai mariée et je commencerai à essayer d’avoir un bébé. Je travaillerai dans une banque.

Dans dix ans, j’aurai trois enfants, un mari merveilleux et une maison à la campagne. Après quelques années à la banque, je me recyclerai dans un autre domaine, je créerai des projets avec Arthur.

Dans vingt ans, j’aurai ma propre entreprise avec Arthur, mes enfants auront grandi, mon mari sera toujours près de moi et je partirai l’été faire de l’humanitaire.

Dans cinquante ans, mon mari et moi aurons acheté une maison à Sète et nous voyagerons beaucoup dans le monde entier.

Demain, plus tard, après, je vivrai ma vie au jour le jour, en réécrivant chaque jour une nouvelle page quitte à changer mes plans pour une nouvelle idée. L’essentiel étant de protéger et de passer du temps avec les personnes que l’on aime !

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé pour vous : faire des ravioles maisons

L’autre jour, je flânais à Decitre, parce que j’ai récemment pris la carte de fidélité qui m’a coûté 5 euros (valable à vie). Comme la plupart des librairies, tu récupères 5 % de tes achats en différé en bon d’achat. Decitre a également des partenaires et permet d’obtenir des réductions à l’Opéra de Lyon par exemple (bon pour les étudiants, la réduction Decitre vaut pas le coup).

Bref, Decitre proposait un Kit ravioles maison pour seulement 5 euros. Ce kit est composé d’un petit livre de recettes Marabout, d’une plaque à ravioles et d’un petit rouleau à pâtisserie.

La pâte à ravioles basique est super simple à réaliser : On mélange 250 g de farine fluide avec une cuillère à café de sel (non raffiné bien sûr). On bat un oeuf en omelette avec 80 mL d’eau froide. Puis on ajoute le mélange oeuf/eau à la farine. Le livre précise : « pétrir très longuement de façon à obtenir une pâte très souple, de la texture du lobe d’oreille » (Merci Sandra Mahut). ensuite on laisse reposer 30 minutes la pâte.

Pendant ce le temps de repos, on peut préparer la farce, regarder le dernier épisode de notre série préférée ou comme moi, faire un peu de ménage. Puis quand mon iPhone sonne (avec une chanson plus ou moins nulle du moment téléchargée par Doudou), je retourne dans la cuisine. L’étape qui suit est EXTRA-DURE. A ce moment là, plusieurs choix s’offre à nous : se pendre par les pieds, pleurer toutes les larmes de son corps, jeter la pâte à la poubelle courir au supermarché et ramener un paquet de ravioles et jeter l’emballage et changer les bouts de papier sulfurisé entre les plaque pour découper nous même du papier sulfurisé (pas très droit) pour faire croire qu’on l’a fait maison.

Si vous êtes extra motivé(e), il faut faire 8 petites boules avec la pâte (pour 4 plaques de ravioles) et utiliser le rouleau à pâtisserie pour affiner la feuille de pâte. C’est juste EXTRA-DUR !! J’ai mis plusieurs heures à obtenir des feuilles à peu près plates !!

IMG_0879

Première feuille sur la plaque à ravioles

Si vous survivez à l’étape précédente, vous pouvez mettre une première feuille de pâte sur la plaque à ravioles et enfoncer la pâte dans les empreintes de la plaque.

Pour ceux qui n’ont pas fait la farce pendant que la pâte se repose (<- moi), il faut choisir l’une des nombreuses farces proposées par le livre. J’ai choisi le classique : façon Romans. Il faut mixer : 150g de fromage blanc, 50g de comté râpé (et non comme moi de comté en petit morceaux parce que j’ai la flemme de la râper à cause de l’aplatissage de la pâte qui était vraiment EXTRA-DUR et tellement long), 5 brins de persil (ce qui est bien pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un jardin avec des plantes aromatiques, c’est quand même d’avoir un petit pot de persil vivant), du sel et du poivre.

IMG_0880

Farce dans les empreintes

Puis on remplit les petites empreintes avec la farce. Au choix soit avec une petite poche à douille ou pour les fainéants comme moi avec deux petites cuillères.

Puis on recouvre avec une deuxième feuille de pâte, on passe le rouleau à pâtisserie. Si comme moi, vous n’êtes pas très dégourdis et que vous avez mis trop de farces, ça déborde un peu (ou beaucoup) sur les côtés, ce n’est pas très grave, vous en mettrez moins sur les prochaines plaques. On décolle la plaque du moule. On enlève la pâte qui dépasse sur les côtés. On la pose sur un plat si vous les mangez tout de suite ou sur du papier sulfurisé si comme moi vous les congelez pour plus tard.

IMG_0878

Produit fini (ma première plaque, soyez gentils)

Le résultat fini est très sympa, la recette est très bonne (on a fait une pizza à la crème et aux ravioles avec Doudou). Ces ravioles sont un peu plus grosses que celles vendues dans le commerce (peut-être à cause de la pâte trop épaisse) et cuises un peu plus longtemps (peut-être à cause de la pâte trop épaisse aussi).

J’ai trouvé ça très facile et très sympa. Le livre contient également des recettes d’accompagnement. J’envisage cependant d’acheter une petite machine à pâte pour aplatir la pâte et pour peut être faire d’autres sortes de pâtes fraîches ! Parce que quand même le fait maison y a rien de mieux :)

Rendez-vous sur Hellocoton !